Lorsque Dominique Lauener a annoncé sa décision de quitter la présidence de l’AFDT pour fin 2023 et que le Conseil de direction a souhaité rajeunir cette instance au fil de ces prochaines années, une réflexion quant à l’organisation de l’Association a été amorcée. Il en a résulté que la création d’un poste de direction opérationnelle s’avérait la solution idéale pour accompagner le nouveau président et les responsables des commissions des finances, de la formation et du marketing.

Cette solution permet en outre à l’AFDT d’être encore plus active et de poursuivre ses efforts en vue de soutenir la branche du décolletage notamment dans les domaines de la formation, de la valorisation des métiers et du véritable centre de compétences du décolletage que constitue l’Arc jurassien au sens large.

Ce poste requiert une parfaite connaissance des rouages de l’Association, des thèmes couverts par les commissions et du monde du décolletage.

Le choix de Joëlle Schneiter par le Conseil de direction, validé à l’unanimité par l’Assemblée générale de l’AFDT, s’est imposé naturellement. Elle est très active dans les trois commissions de l’Association depuis 2009, ses avis et propositions sont écoutés et elle maîtrise parfaitement les dossiers. De plus, elle est membre du Conseil de direction.

Professionnellement, après avoir travaillé chez Swissmetal Boillat et Precimed, elle occupe la fonction d’adjointe au responsable de CIP Technologie. A ce titre, elle est en contact constant avec les entreprises suisses de décolletage. Ses compétences et son entregent sont largement reconnus. Elle est trilingue.

Le dynamisme de Joëlle Schneiter, associé à une volonté et à une motivation sans faille, seront de précieux atouts pour l’AFDT. Cet important poste correspond à un temps de travail de 20%. Elle prendra ses fonctions le 1er janvier 2022

Le Comité de l’AFDT